Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / LOISIRS / Tourisme / Circuit des chapelles / Elouges / Elouges - Chapelle de Cocars
Actions sur le document

Elouges - Chapelle de Cocars

Elouges   CocarsPlan général du circuit des chapelles

 

La chapelle actuelle, de style Renaissance, est de forme rectangulaire avec un demi-cercle formant le chœur. Elle est le seul témoignage matériel  encore existant de cet ermitage. En 1769, elle a été reconstruite en briques avec soubassement de pierre sur des assises provenant d’une ancienne construction. Elle fut restaurée en 1862.

On y pénètre par une porte rectangulaire, assez étroite, surmontée d’un fronton de l’ordre dorique.

Autrefois, deux statuettes en marbre blanc, trônaient dans la chapelle. Jean-qui-Pleure et Jean-qui-Rit avaient la ferveur populaire car ils auraient eu des pouvoirs assez particuliers, notamment celui de rendre les jeunes enfants dociles et de les faire cesser de pleurer !

Elouges Cocars 2La chapelle appartenait à la famille De Royer, dont plusieurs membres reposent dans la crypte. Elle fut réunie à la paroisse de Dour en 1837 suite à une demande de la famille de Royer (bourgmestre de Dour) pour y établir les sépultures familiales. Elle présente la particularité d’être sur le territoire d ’Elouges mais elle était desservie par l’autel Saint Victor de Dour.

En 1975, une campagne de fouilles fut entamée. On y découvrit les caves de l’ermitage et une crypte. D’après les archives, il y aurait quatre ermites enterrés dans la chapelle.

Sous la chapelle, on trouve la crypte abritant plusieurs dépouilles de la famille des De Royer.

On y pénètre par une porte rectangulaire à l'arrière du bâtiment. Elle fut aménagée en 1862 et se situe sous le chœur de l’actuelle chapelle. 

Des vandales l’ont profanée plusieurs fois pensant trouver de l’or et des bijoux. Depuis, la crypte est fermée avec une porte métallique.

Le site fut classé en 1980. Le 15 août 2015, on y a fêté sa 10ème ducasse à figues. Un anniversaire avec un beau cadeau : la chapelle de Cocars est totalement rénovée.

20160614130320 00001Ducasse aux figues

Jadis, chaque année, l’office annuel avait lieu le lundi de Carême. Il fut déplacé à la date du 25 mars en 1830, marquant l’ouverture de « la ducasse aux figues »… Cette kermesse attirait même les habitants des villages environnants et la bière y coulait à flots. L’ampleur des festivités est proportionnelle aux absences signalées dans les fosses le lendemain de ducasse.

Depuis 10 ans, une nouvelle manifestation de cette ducasse a vu le jour mais elle se déroule maintenant le 15 août. Une bénédiction d’enfants ainsi que des jeux populaires tentent de rendre à cette festivité locale tout son aura d’antan.