Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / LOISIRS / Art & culture / Le musée Georges Mulpas

Présentation et historique

 

Le musée n'est pas accessible actuellement pour cause de travaux de rénovation !!!

 

Georges Mulpas 258x350 258x350

Georges MULPAS (1911-1978)


Mélomane averti, animateur culturel, échevin puis bourgmestre, il donna à ce qui allait devenir un musée, ses premières lettres de noblesse. Musée inauguré le 26 mai 1968.

 

1. Origines :

Le musée communal Georges Mulpas porte le nom de son fondateur, ancien Bourgmestre d’Elouges, disparu en 1978. Ce musée situé dans les anciens locaux de la Commune d’Elouges, a ouvert ses portes le 26 mai 1968.

Instituteur, chef d’école, musicien, Georges Mulpas, passionné par la vie de son terroir, est resté proche de la sensibilité des gens de chez nous. Son but a été de rassembler et de conserver les objets, les usages, les traditions et les croyances, le labeur et les divertissements, l’art populaire : bref, toutes les sources d’un savoir propre et d’une culture locale.


Découverte des aspects de la vie locale :
Des oeuvres de Victor REGNART, peintre élougeois (1886/1964) voisinent avec celles du sculpteur Edouard COULON de Wihéries (1909/ 1997).

La reconstitution d’une classe au début de 1900 abrite les traditionnels bancs de deux ou six places où les enfants posent ardoises et touches. La panoplie de l’écolier richement représentée vous replongera, pendant un court instant dans de merveilleux souvenirs de jeunesse.

Une collection d’outils artisanaux est regroupée dans une salle entièrement rénovée. Celle-ci vous enchantera par la diversité des métiers, que ce soit la laiterie, la boulangerie sans oublier "L’Estaminet" avec son loyer aux étagères en verre. Pour en savoir plus : brochure " les Métiers du temps jadis" Des documents écrits et iconographiques retracent avec beaucoup d’émotions le passé minier. Une belle panoplie d’outils et divers objets de la vie quotidienne du mineur complètent cette salle.

Quelques silex voisinent avec les nombreux objets gallo-romains (copies) retrouvés par Charles DEBOVE et actuellement propriété des Musées Royaux d’Art et Histoire du Cinquantenaire de BRUXELLES. La période mérovingienne nous laisse plusieurs urnes funéraires, des perles, des fragments de poteries,etc… La formidable collection de pièces de monnaies rassemblées par Georges MULPAS proviennent toutes d’Elouges, dont la plus ancienne date de 311 avant JC.

Le folklore a toujours tenu une place très importante pour les élougeois, comme le crossage, le tir à l’arc et bien entendu les anciens jouets au plaisir désuet. Elouges, village à la sensibilité musicale très marquée, possède drapeaux et instruments de musique des différentes sociétés locales. Turiaf LOISEAU, artiste natif d’Elouges (1900/1959) fut un musicien d’élite à la fois compositeur et parolier de marches et opérettes.

La fidèle reconstitution d’un intérieur borain aux alentours de 1900, son feu ouvert, son mobilier et les différents ustensiles de la vie quotidienne créent une ambiance chaleureuse qui règne en permanence

Le musée communal Georges MULPAS est la vitrine authentique du passé de la région boraine. Il apporte, aux gens du terroir, la vision concrète de leurs racines, celle du labeur, des joies et des peines de leurs pères.
Il constitue, de ce fait, un lien charnel entre hier et aujourd’hui.
Mais le musée apporte un centre d’intérêt évident pour le visiteur extérieur : outil pédagogique remarquable pour enseignants et étudiants, il permet au visiteur d’appréhender en une vision impressionniste la réalité du BORINAGE ancien, depuis les origines et leurs preuves archéologiques jusqu’à l’époque âpre des charbonnages.
A la fois témoin et instrument, élément où le scientifique rejoint le sensible, le musée de la vie locale de l’entité douroise offre, dans ses vitrines, un rendez-vous à ne pas manquer.
( Guide du Musée communal Georges Mulpas - Préface d’Alain AUDIN )